Signes non pour être complet, non pour conjuguer / mais pour être fidèle à son ‘transitoire’ / Signes pour retrouver le don des langues / la sienne au moins, que, sinon soi, qui la parlera ? H.M.

01 décembre 2006

Reprise


À l’entrée de la ville, il y a un olivier.
Il est planté sur un îlot – un rond-point –, au carrefour de l’avenue de Provence et de l’avenue du Chablais.
À cette heure-là, les voitures qui descendent la première, feux avant, quittent la ville; celles qui remontent la deuxième, feux arrière, arrivent, pour la plupart, de l’autoroute.
L'autoroute de contournement.
Sortie: «Lausanne-Sud».

(Pardon d’avoir tardé. J’ai volontairement skippé novembre.)

1 commentaire:

Phil a dit…

se pourrait-il que cet olivier, chauffé par les moteurs, frotté par les feux, enroulé de lumières, donne des fruits tout au long de l'année?