Signes non pour être complet, non pour conjuguer / mais pour être fidèle à son ‘transitoire’ / Signes pour retrouver le don des langues / la sienne au moins, que, sinon soi, qui la parlera ? H.M.

11 janvier 2007

Cette nuit, j’ai rêvé (énigme)

Je suis un grand poète.
Ma verve est enchanteresse. Je gagne concours sur concours. Ma tournée sicilienne est un triomphe. Je suis riche à millions.
Je rentre chez moi. Sur le lac, les employés de la Compagnie Générale de Navigation songent à me dépouiller. Près de Pully, ils me somment de me jeter à l’eau.
J’entonne ma louange.
Aimanté, un jet-ski – le dernier-né de la ligne Dolphin Rocket, deux cents chevaux – passe par là et m’emporte. Je suis sauvé.
À Ouchy, les employés, confus, avouent. Je récupère mes millions. Généreux, je leur évite la faillite.
Qui suis-je?

Je me suis réveillé. Je suis à ma table. J’avance à tâtons.

1 commentaire:

Phil a dit…

serais-tu... l'Abondance?

rêves croisés - je matin je suis éveillé par mes rires, avec cette phrase en tête: "un cheval sans trompe se tient debout dans le coin le plus sombre de la pièce - qui oserait prétendre qu'il ne s'agit que d'un chien"; et maintenant qu'éveillé, plus moyen de comprendre, ni de savoir qui était se type se faisant passer pour moi, et riant dans mon sommeil